Smoove & Zoov annoncent leur rapprochement et une nouvelle offre de mobilité commune

Dans la catégorie Vie de nos startups

Posté le 31 mars 2021

Temps de lecture minutes

Smoove – leader du vélo en libre-service – et Zoov – acteur du marché du vélo électrique en libre-service – s’unissent, créant une nouvelle entité dont l’objectif est d’allier les 15 années d’expérience de l’un et l’innovation de l’autre, afin de devenir “le leader des mobilités actives au service des villes durables”. 

 

 

Smoove & Zoov : deux acteurs de la mobilité et de l’innovation 

Né de la passion d’une famille pour le vélo, Smoove voit le jour en 2008. Concepteur-fournisseur de vélos en libre-service, la startup représente le plus grand service de vélos en libre-service au monde. Elle a, en 15 d’existence, mis à disposition plus de 50 000 vélos électriques et mécaniques à travers le monde. L’entreprise est présente dans 23 villes au total – dont Moscou, Vancouver, Helsinki, Lima et Paris – et compte plus de 360 000 abonnés et jusqu’à 215 000 trajets par jour. 

Quant à Zoov, la startup a été fondée par Eric Carreel, Arnaud Le Rodallec et Amira Haberah en 2017. A travers son offre de vélos connectés, performants et durables, sa station de recharge compacte et légère (la plus légère au monde) et ses outils de gestion de flotte complets, Zoov est devenue – en l’espace de 4 ans – une référence technologique du vélo électrique en libre-service. 

“Le rapprochement avec Smoove nous donne l’opportunité de diffuser massivement les technologies que nous développons depuis bientôt 4 ans. Nous sommes très excités par cette perspective.”

 

Arnaud Le Rodallec, Directeur Général de Zoov.

L’alliance Smoove-Zoov : une offre “électrique, innovante, robuste, adaptable et complète”

“Avec Zoov, on combine un accès au marché, de l’expérience et une plateforme technologique.” explique Ludovic Bertrand, Président de Smoove et de la plateforme deux roues chez Mobivia Via ID.

 

Ensemble, Smoove et Zoov seront dans la capacité d’accompagner un grand nombre de villes, en répondant à leurs besoins, en y rendant le vélo accessible et contribuant à des modes de transport durables et intégrés. Comment ? Au travers de leur gamme innovante de vélopartage. “Notre conviction est que l’électrification des flottes est la voie vers l’augmentation des usages.” Leur objectif : contribuer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre dues au transport, de 60% d’ici 2050. 

 

“Nous avons à cœur d’accompagner aussi bien les villes moyennes que les grandes métropoles. Le vélo doit se développer partout si nous voulons avoir un impact. Les technologies de Zoov ont ceci de révolutionnaire qu’elles diminuent significativement l’investissement et les coûts d’exploitation. Associées à notre expertise auprès des collectivités, elles vont nous permettre de rendre le libre-service plus rentable, plus simple à mettre en place, et d’ouvrir le champ à des usages complémentaires” indique Benoît Yameundjeu, Directeur Général de Smoove.

 

L’entité peut d’hors et déjà proposer des systèmes en libre-service connectés, avec ou sans station. Par ailleurs, Smoove et Zoov travaillent actuellement sur le développement d’offres en lien avec leurs expertises – en s’appuyant sur une production locale, et donc responsable –  elles devraient être dévoilées courant 2021.

“Cette union s’inscrit parfaitement dans la raison d’être de Mobivia qui est de rendre accessibles toutes les mobilités durables. Grâce à cette opération, nous renforçons notre capacité à accompagner la transition vers les mobilités actives au sein des villes de demain.”

Ludovic Bertrand, Président de Smoove et de la plateforme deux roues chez Mobivia Via ID