Qu’est-ce que le MaaS ?

Dans la catégorie Expertise

Posté le 18 avril 2019

Temps de lecture 4 minutes

Qu’est-ce que le MaaS (Mobility as a Service) ? 

L’arrivée de nombreux nouveaux acteurs sur le secteur des mobilités bouleverse l’équilibre établi depuis des dizaines d’années. Ces nouvelles offres transforment les exigences de la part des usagers ainsi que leurs modes de déplacement en ville. La diversité des services de mobilité peut entraîner une plus grande complexité chez l’usager qui doit trouver la meilleure alternative pour effectuer son trajet et passer d’une appli à une autre en fonction des opérateurs choisis.

 

Le MaaS marque un changement de perspective du système de mobilité plus axé vers l’utilisateur. Il s’agit d’un processus continu d’agrégation avec de multiples couches de services et de fonctionnalités. Il simplifie le passage d’un mode de transport à l’autre pour un seul voyage, offrant une transition en douceur de l’information, la réservation et du paiement.

 

Le MaaS n’est pas un concept nouveau … Il est important de clarifier la différence entre le MaaS et les concepts existants de multimodalité, intermodalité :

 

Chez Via ID, nous définissons le MaaS comme un processus d’agrégation incluant une pluralité de services de mobilité et différents niveaux de fonctionnalités allant de l’information, l’itinéraire, le paiement, la réservation jusqu’à l’abonnement multimodal.

 

Le MaaS est un écosystème hybride composé d’éléments digitaux (plateformes, applis) et d’infrastructures physiques (véhicules, routes, espaces dédiés au stationnement, gares, etc.).

 

Pourquoi tout le monde parle du MaaS ? 

Pour les utilisateurs, le MaaS est un moyen de simplifier l’expérience urbaine. Les villes denses offrent de multiples modes de transport (mobilité partagée, à la demande, libre service et transport traditionnel). L’arrivée de nouveaux entrants dans ce secteur entraîne une complexité accrue pour l’utilisateur dont le rêve est d’accéder aux alternatives les plus pratiques d’un simple effleurement du doigt. Il pourra ainsi choisir ses modes de mobilités en fonction de critères tels que le prix, la durée du trajet, la qualité de service ou encore la sécurité.

 

Pour les villes, le MaaS représente une opportunité afin de résoudre des problèmes de congestion, de pollution ou encore de stationnement. Les villes perçoivent le MaaS comme un moyen stratégique d’optimiser leur fonctionnement à un coût raisonnable. Les plateformes de MaaS offrent la possibilité de combiner les systèmes de transport en commun existants avec une offre croissante de services privés.  Le cadre réglementaire devra évoluer afin d’identifier une autorité régulatrice de mobilité régionale.

 

Pour les opérateurs traditionnels, le MaaS est un pivot stratégique. Les opérateurs de transport public sont généralement spécialisés sur une seule verticale. Ils n’ont pas été créés initialement pour devenir des agrégateurs. Les évolutions réglementaires devraient leur permettre d’exploiter tout leur potentiel pour agréger des services multiples et changer leur positionnement afin d’être plus centrés sur l’utilisateur.

 

Pour les startups, le MaaS est une très belle opportunité de marché. Les startups ont développé deux stratégies pour se positionner sur le MaaS. On peut citer des startups comme Uber qui bénéficient déjà d’un haut niveau de traction par rapport à sa masse critique d’utilisateurs. Sa position de leader du VTC lui permet de diversifier ses actifs afin d’offrir plus de services et de devenir un agrégateur.

D’autres startups comme Whim ou Ubigo partent de zéro et doivent mettre en place des accords avec les différents acteurs afin de référencer leurs solutions sur leur appli.

 

Le MaaS est le nouveau paradigme des villes de demain.

Yann Marteil, Président de Via ID

Aujourd’hui nous identifions 3 niveaux d’agrégation de MaaS de la plus simple à la plus complète :

Niveau 1 : plateforme d’information

Niveau 2 : plateforme d’agrégation

Niveau 3 : plateforme d’abonnement